Dimitri Gogos dessine un Olympia 100% Robe

Actu

Date
02 Juin 2018
Lieu
Olympia - Paris
Éclairagiste
Dimitri Gogos
Prestataire
Dushow
Client / Évènement
Société Proman
Agence organisatrice
Win-Win
Produits
MegaPointe
PATT2013
BMFL Spot
LEDBeam 150
Spiider

Quand on donne carte blanche à Dimitri Gogos pour éclairer l’Olympia dans le cadre d’un concert privé, c’est un impressionnant kit ROBE que l’on retrouve sur scène. Avec une centaine de projecteurs parmi lesquels le MegaPointe, le PATT 2013, le BMFL, le LEDBeam 150 et le Spiider, ce sont tous les produits à succès de la marque tchèque qui sont réunis dans ce lieu magique.

Samedi 2 juin, la société Proman réunissait ses employés pour un impressionnant séminaire organisé par l’agence Win-Win. Après une chasse au trésor dans Paris et juste avant de finir au Grand-Palais transformé pour l’occasion en fête foraine, c’est à l’Olympia que les 1300 collaborateurs de la société se sont réunis pour un concert privé de Michael Jones.

Stéphane Pain, directeur de projet Live et Jacques Jalenques, directeur technique, ont fait appel à Dimitri Gogos d’Electron Libre Design pour mettre en scène l’événement. Ayant déjà travaillé ensemble sur d’autres projets de l’agence, une relation de confiance a permis à Dimitri de travailler sans aucune contrainte et d’imaginer le kit idéal pour assurer l’accueil de l’artiste. « La difficulté dans ce type de projets, c’est de monter un design sans interaction avec l’artiste. On se retrouve dans des conditions d’accueil où il faut prévoir quelque chose de suffisamment souple pour satisfaire tout le monde. »

Il a donc mis sur pied un kit puissant et polyvalent fourni par Dushow. L’objectif étant d’assurer un rendu visuel impactant avec de la puissance de feu tout en étant capable de s’adapter à l’atmosphère du groupe et de la soirée. On remarque rapidement l’alliance parfaite entre la puissance des MegaPointe et la douceur des PATT 2013. « Le PATT est clairement là pour apporter de la chaleur, ne pas être que dans l’automatique. Je tiens beaucoup aux lampes à filament alors j’aime forcément placer ce type de produit sur scène. Quant au MegaPointe, j’avais pu l’utiliser sur un événement à Beaubourg mais je voulais le voir sur scène. Je ne doutais ni de sa puissance ni de sa polyvalence. »

Pour parfaire le kit, les autres produits polyvalents de la marque sont là comme le LEDBeam 150. Les 18 machines ne se laissent pas impressionner par les MegaPointe et accompagnent le set parfois en baton, parfois en Wash mais toujours en assurant une parfaite complémentarité des couleurs. 6 Spiiders au sol et 10 sur le grill en contre jouent également beaucoup sur les différentes ouvertures du produit en fonction des tableaux. Encore 6 Spiiders de plus sur le pont de face jouent le rôle de blinders et permettent d’éclairer le public dans les tons du set, comme pour prolonger la scène.

Enfin, 17 BMFL Spots apportent puissance et précision au design. Deux d’entre eux, disposés au lointain et équipés des fameuses MotionCamera sont reliés à 2 RoboSpot BaseStation pour les opérations de poursuite.

Dimitri et Quentin Villaceque, son opérateur, ont d’abord travaillé sur la version 41 de Wysiwyg que Dimitri utilise en tant que béta-testeur et qui contenait déjà toutes les librairies Robe. Deux jours ont permis de programmer un premier jet avec toutes les intentions artistiques. Ensuite, quelques heures après le montage ont permis de finir de caler le set avec le groupe. Pendant le show, Dimitri et Quentin lancent alors leurs séquences depuis les 2 * GrandMA 2 light de la régie, les mains sur les faders pour adapter en temps réel les intensités. Le tout prend vie avec une véritable cohérence dans une atmosphère sur-vitaminée par des employés contents d’avoir l’Olympia rien que pour eux !

© Photos : Jonathan Grimaux

Impressions

Besoin de contacter notre service Relations Presse ?

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Disponible tous les jours de 9h30 à 19h30.