Thomas Dechandon éclaire Indochine avec les nouveautés Robe

Actu

Date
27 Mars 2018
Lieu
Zenith de Rouen
Éclairagiste
Thomas Dechandon
Prestataire
Dushow
Produits
MegaPointe
BMFL WahBeam
BMFL Blade
RoboSpot
LEDBeam 150
Spiider

A seulement 31 ans, Thomas Dechandon du collectif 4eleven signe déjà sa 2ème tournée pour Indochine et aligne sur scène un impressionnant kit de 400 projecteurs fournis par Dushow, parmi lesquels nous retrouvons presque toutes les nouveautés Robe lighting : RoboSpot, LEDBeam 150, Spiider et MegaPointe.

C’est d’ailleurs la plus grosse utilisation actuelle du nouveau système de poursuite signé Robe sur le territoire français. Le RoboSpot est utilisé ici en 6 points de poursuites, contrôlés par 3 opérateurs. Chaque poursuiteur contrôle 2 BMFL WashBeam équipés des RoboSpot MotionCameras, petites caméras sur lyre déportées devant le BMFL grâce à un bras magique. Aux commandes des 3 « mobylettes », entendez les 3 RoboSpot BaseStation cachées derrière la scène, ils passent d’un BMFL à l’autre pour contrôler les 6 poursuites du show, 3 étant disposés sur le pont de face et les 3 autres dans la cerce centrale pour les positions sur le proscenium.

Le RoboSpot prend ici tout son sens quand on voit la scénographie du show. Un immense écran vidéo trône au-dessus du public et rend impossible la mise en place de poursuites traditionnelles dans les passerelles. Alors quand on demande à Thomas comment il aurait placé ses poursuiteurs s’il n’avait pas le RoboSpot, c’est avec un rire franc qu’il répond « je ne sais pas », bien heureux de ne pas avoir eu à se confronter à ce problème. En effet la société Dushow qui avait entré 6 RoboSpot dans son parc a tout de suite proposé cette solution à l’éclairagiste qui a accepté l’essai.

Kevin Migeon, en charge de la prescription Entertainment chez Robe France assure le lien entre la marque et les éclairagistes. Il a donc accompagné les démonstrations puis les essais pour aider à la mise en place et remonter les retours des poursuiteurs à l’équipe R&D du fabriquant tchèque, qui améliore constamment son système et l’adapte aux usages des utilisateurs.

Si quelques idées d’amélioration ont jailli de cette utilisation à grande échelle du système, celui-ci n’a rencontré aucun problème, notamment lors de la prise en main des poursuiteurs comme nous le raconte Thomas : « Deux d’entre eux sont de jeunes poursuiteurs et ils n’ont donc eu aucun mal à prendre en main l’outil. Le 3ème était habitué aux poursuites traditionnelles et il lui a fallu un temps d’adaptation mais il s’y est vite fait et aujourd’hui ils sont tous les trois ravis parce que ça leur offre pleins de possibilités, avec le rappel de preset de positions et puis la sensibilité de la caméra qui permet de bien suivre dans le noir. Les poursuiteurs ont surtout gagné un grand confort de travail. J’en suis très satisfait. »

La création de la lumière s’est donc largement appuyée sur un décor imaginé par Nicola Sirkis. L’artiste voulait créer quelque chose d’immersif comme nous l’explique Thomas : « Nicola voulait immerger le public dans l’image comme pour la précédente tournée où il y avait un encerclement du public par la vidéo mais cette fois-ci il voulait le faire avec le plafond. Il a voulu recréer la verrière de la galerie Vittorio Emmanuel II à Milan. Une fois cette base mise en place, on est parti sur quelque chose d’assez spatial. »

Ce sont également les contraintes imposées par la scénographie qui ont permis au MegaPointe de faire valoir ses atouts : « Comme on a pas mal de projection je cherchai un produit assez puissant et assez fin pour avoir de la présence sans gêner la vidéo qu’il y a autour. » En effet, les 48 MegaPointe sont disposés autour des écrans, 24 autour de l’écran de fond de scène et 24 dans la cerce au-dessus du public. Ils devaient donc être puissants tout en étant compacts et légers, les structures d’écran étant déjà assez lourdes. Avec ses 22 Kg et ses 2 200 000 lux à 5 mètres, le MegaPointe remplissait parfaitement le cahier des charges.

Autour des MegaPointes, pas moins de 120 LEDBeam 150 viennent apporter du volume à la scène. « On cherchait une petite source que l’on allait mettre en grand nombre pour ouvrir davantage la scène. Celle-ci fait 17 mètres mais le plafond est parfois à plus de 30 mètres, on voulait donc des grands ensembles de projecteurs pour étirer cette scène visuellement. Ce qui m’a plu dans le LEDBeam 150 c’est la puissance par rapport à la taille du produit, mais aussi son zoom et sa rapidité. »

Les 40 Spiider, eux aussi choisi pour leur rapport taille / puissance sont disposés en 3 points. 11 en arrière scène donnent de la profondeur au set, 5 sur le pont de contre éclairent le plateau et les musiciens pendant que les 24 restants, tous disposés sur la cerce, permettent d’éclairer le public et de plonger la salle dans des atmosphères colorimétriques qui lient bien la lumière et la vidéo. Toujours sur la cerce centrale, 12 BMFL Blade complètent le kit.

Thomas revient donc avec le groupe qui l’a révélé 5 ans plus tôt, dans une magnifique scénographie où la vidéo et la lumière occupent bien l’espace sans jamais empiéter l’un sur l’autre. Aux commandes de deux GrandMA 2 Light, Thomas et son assistant JC, lancent des tableaux aussi variés qu’équilibrés. Le choix des technologies, le placement des projecteurs, les calibrations colorimétriques, tout ici est bien conçu pour servir un voyage spatial dans l’univers d’Indochine pendant plus de 2 heures.

Quand a Dushow, fournisseur du kit lumière, c’est un véritable succès des investissements portés sur Robe. Investissements qui continuent puisque le parc de RoboSpot vient de passer de 6 à 20 machines après les premières tournées réussies et d’excellents retours d’utilisateurs.

Équipe lumière :

  • Thomas Dechandon : Lighting Designer
  • Giono : Crew Chief
  • Christophe Fosse « poussin » : Blocker
  • Jean Christophe Aubrée « JC » : Assistant Designer / Opérateur
  • Florian Colin : Monteur / Poursuiteur
  • Stéphane Duclocher : Monteur / Poursuiteur
  • Cyrano Mougin « Merlin » : Monteur / Poursuiteur

© Photos : Jonathan Grimaux

Interview

Impressions

Besoin de contacter notre service Relations Presse ?

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Disponible tous les jours de 9h30 à 19h30.